Les niveaux de langage

La langue française nous apprend que l’on peut s’exprimer de façons très différentes en fonction du contexte.

Dans vos textes, il est important de déterminer et d’utiliser un niveau de langage approprié pour donner une ambiance particulière à votre œuvre (d’où, au passage, l’intérêt de connaître son public cible). Il est difficile de toucher un public jeunesse avec un langage soutenu et à l’inverse d’écrire la biographie d’un grand auteur du 18e siècle en langage populaire. Le mélange des genres peut-être aussi très compliqué et demande un certain doigté pour ne pas faire fuir le lecteur.

Ici, j’ai fait le choix de prendre la définition de quatre niveaux de langages au lieu des trois que l’on trouve couramment, ils sont plus détaillés, plus compréhensifs à mes yeux. À vous de juger.

Le langage populaire ne respecte rien, règles du bon usage, syntaxe, il s’en fout ! Il peut contenir des d’anglicismes ou des termes d’autres langues, des mots inappropriés ou/et grossiers. Lâchez-vous, c’est cadeau ! Mais, je vous conseille de prévenir vos futurs lecteurs. Ne croyez pas que ce type de langage est facile à écrire, bien au contraire, cela reste un art particulier qu’il va falloir tenir de bout en bout pour être crédible au fil des pages, tout le monde n’a pas le talent de Frédéric Dard.

Le langage familier est plus conforme que le langage populaire, c’est le langage de tous les jours. Il respecte de façon générale les règles du bien parler et la syntaxe. L’emploi de la langue familière rend généralement l’œuvre plus près de la réalité, de la langue parlée tous les jours qui emploie des termes simples et familiers. Des mots tronqués comme : télé, bus, stylo ; etc. Des redondances : mon père, lui, il connaît ça.

Le langage correct est beaucoup plus formel, standardisé. C’est ce qu’on appelle souvent le « français international ». Il respecte bien les règles de la langue française et sa syntaxe. Son vocabulaire est beaucoup plus précis, quoique toujours assez simple à comprendre, bref un vocabulaire simple, clair et précis.

Le langage soutenu, que l’on qualifie de littéraire ou recherché, est le niveau le plus élevé et le plus complexe du langage. Il emploie des mots et des expressions recherchées, des figures de style bien choisies ainsi que des tournures de phrases variées et raffinées. Sa syntaxe se fait généralement plus complexe. Ce registre se remarque davantage à l’écrit, dans les œuvres littéraires et dans les textes à caractère officiel. À l’oral, on l’utilise dans les conférences importantes ou dans certaines stations de radio et de télévision.

Sources diverses : internet et Wikipédia.

Auteur : Tobias

Auteur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s